Quelle est la différence entre une scie à onglet et une scie circulaire ?

Quelle est la différence entre une scie à onglet et une scie circulaire ?

Comme nous l’avons dit précédemment, les scies à onglet sont en quelque sorte une variante des scies circulaires, mais la différence essentielle est que l’une est montée et l’autre non.

Les scies circulaires sont tenues à la main et conçues pour effectuer des coupes longues ou courtes sur une pièce. Elles sont plus polyvalentes, mais elles dépendent aussi davantage de l’utilisateur. Et si elles permettent de faire des coupes transversales courtes sur une pièce, elles ne sont pas aussi efficaces.

Les scies à onglets sont plus proches d’une chaîne de montage. Une fois que la pièce est alignée et prête, il suffit d’abaisser la scie, de faire la coupe et de passer à la suivante.

Mais il y a une différence.

Les scies à onglets ne peuvent effectuer qu’une coupe aussi longue que la lame elle-même. Vous ne pouvez pas introduire une pièce dans la lame et faire de longues coupes, ni faire glisser la scie le long de la pièce pour faire de longues coupes comme vous le faites avec une scie circulaire.

Les scies à onglets sont donc assez limitées dans leurs possibilités, mais si vos projets ou votre travail impliquent la nécessité de couper plusieurs pièces rapidement avec une précision digne d’un robot, une scie à onglets peut vous être d’une grande aide.

Source

Quelle est la différence entre les scies à onglet et les scies sauteuses ?

Si les scies à onglet sont similaires aux scies circulaires à quelques égards, elles ne pourraient pas être plus différentes des scies sauteuses.

Les scies sauteuses sont principalement utilisées pour effectuer des coupes compliquées ou complexes dans le bois, ce qui inclut les coupes décoratives, ou toute autre coupe qui ne peut être accomplie avec des scies plus limitées. Plutôt qu’une lame ronde, les scies sauteuses utilisent une petite lame plate qui monte et descend et permet à l’utilisateur de la déplacer dans n’importe quelle direction.

Cela donne à la scie sauteuse une sensation de « main libre » puisque l’utilisateur ne déplace pas la lame le long d’une pièce placée contre un guide.

Il n’est pas rare de voir des scies sauteuses utilisées conjointement avec des scies à onglet. Tout d’abord, vous utiliserez la scie à onglet pour couper une pièce particulière, puis vous utiliserez une scie sauteuse pour l’affiner davantage si nécessaire. En ce sens, la scie à onglet est la première étape, la scie sauteuse étant la deuxième étape.

Lire aussi :Comment entretenir sa perceuse colonne ? /Dans quels travaux utiliser une raboteuse ? /A quoi sert un télémètre laser ?

Les commentaires sont clos.