Quel compresseur d’air choisir ?

Quel compresseur d’air choisir ?

Un compresseur est un appareil qui sert à aspirer de l’air et l’éjecter d’une manière homogène. Le compresseur idéal est celui qui vous offre la possibilité de travailler en toute conformité dans n’importe quelles utilités. Il est utile pour un gonflage, un effleurage, mais également pour peindre.

Voici les critères de choix d’un bon compresseur d’air

Observer la puissance de la compression et le débit d’air

C’est un peu technique, mais plus l’air est comprimé, plus le débit est impressionnant, et la puissance du jet est aussi énorme. Cette pression se décrit par le bar. La plupart ont 6, 8 voire 10 bars et plus, mais l’idéal est de choisir le compresseur pouvant supporter dix bars. Ce débit est mesuré en m3 par heure.

Vérifier la contenance de la cuve

C’est peut-être un détail minime, mais c’est très important, même si vous avez une puissance de compression et un beau débit d’air. La grandeur de la cuve, ou de réservoir d’air, dépend de son usage. Vous savez que pour faire tourner un burin, il faut une grande quantité d’air. Et puis avec une grosse cuve le travail ira vite. Pour un usage moyen, une cuve de 100 l sera parfaite.

Décrypter la technologie du compresseur

Puisque c’est un appareil qui possède un moteur, le nombre de cylindres est le premier point à voir. On dispose deux types de cylindre, pour un mono cylindre et un bi cylindre. Leur différence est le débit qu’il offre. Et puis le fonctionnement du moteur à l’huile, qui demande un entretien une fois par an, ensuite, celui qui n’a pas d’huile qui est parfait, mais juste pour un usage occasionnel.

Le système de fonctionnement du compresseur d’air

On a le système à courroie et celui en mode direct. La courroie sépare la tête de compression et le moteur, pour une mise en garde de sécurité entre les deux pièces. Donc, la réparation doit-être au niveau de la tête de compression ou le moteur, jamais les deux en même temps. Celui en mode direct est plus compacté.

Le budget n’est peut-être pas un critère de choix, mais c’est utile de le limiter. Et enfin, entretenir sa compression demande juste l’attitude bien attentionnée de l’utilisateur.

Lire aussi : Comment fonctionne un scanner portable

Les commentaires sont clos.