Comment sauter en wakeboard ?

Comment sauter en wakeboard ?

Très en vogue et prisé des vacanciers, le wakeboard est un sport de glisse pratiqué aussi bien par les enfants que par les personnes adultes. Basée sur un principe simple, la pratique du wakeboard connaît un grand intérêt depuis plusieurs années et ne manque donc pas de nouveaux amateurs. Si vous aussi êtes à vos débuts en wakeboarding, il est indispensable que vous maîtrisiez les différentes figures et techniques de saut propre à la discipline. Cet article vous apporte quelques pistes pour réussir votre partie.

La montée au bateau

L’une des premières étapes de votre apprentissage concerne la montée en bateau. En effet, ici il sera question pour vous de mettre à profit les vagues du sillage de votre bateau pour créer l’impulsion nécessaire à vos différentes figures, notamment la coupe. Pour se faire, la tension de votre palonnier devra se faire à l’aide de votre main. Attention à ne pas mettre la tension de la corde sur la main au risque de piquer du nez et de finir la tête dans l’eau !

Une fois que vous avez réalisé la coupe, vous vous trouverez du côté du bateau. À ce moment précis, il est capital que vous mettiez votre planche de wakeboard à plat afin de réaliser un transfert rapide de poids des orteils sur vos talons. Une fois le wakeboard mis à plat et le transfert de poids réalisé, vous devez fixer un repère visuel sur la vague que vous allez garder.

Le portrait d’un jeune champion de wake à seulement 14 ans!

L’étape de la vague

Cette étape est primordiale. Celle-ci va définir la trajectoire de votre coupe sur l’eau. Cette dernière peut-être très incisive comme progressive. Le but premier ici, est de définir la bonne intensité qu’il faudra mettre dans votre coupe pour réaliser un saut de vague à vague. Maintenant que vous savez comment réaliser votre coupe, vous allez devoir pousser sur vos jambes en haut de la vague. Cette étape est appelée « poper », et revêt d’une importance.

Si vous ne popez pas suffisamment en haut de la vague, vous prenez le risque de ne pas pouvoir traverser le sillon du bateau. Il existe également, une autre technique qui consiste à prendre une coupe très incisive et prendre tellement de vitesse que le saut vague à vague est forcément réalisé, mais ici nous voulons vous faire prendre de l’amplitude afin de pouvoir par la suite réaliser des rotations. À présent, penchons-nous sur l’étape de la réception pour finir.

Rendez-vous sur le lien suivant pour tout savoir sur le wakeboard.

L’étape de la réception

L’étape de la réception est la plus simple. Pour la réussir, vous devez en premier lieu évaluer la distance qui vous sépare de la vague opposée. Ainsi, lorsque vous vous retrouvez dans les airs, dirigez votre regard vers la vague opposé afin de vous permettre d’évaluer la distance. Aussi, ce petit exercice vous permettra de pouvoir fléchir vos jambes pour arriver dans le creux de la vague et ainsi bénéficier du confort de la réception.

A lire aussi, comment réparer un kayak gonflable?

À présent, vous êtes en mesure de réussir les trois grandes étapes du wakeboarding. Mais n’oubliez toutefois pas de choisir les bons wakeboards. Vous devez y procéder minutieusement en tenant comme des dimensions. Par exemple, plus votre wakebord est court, plus il sera léger, et donc facilement maniable. Pour réussir ce choix, vous devez prendre en compte votre poids ainsi que votre taille. Vous pouvez toutefois demander conseil auprès d’un moniteur. Allez, c’est le moment de prendre la prochaine vague pour un maximum de sensation.

Les commentaires sont clos.