Comment marche une yaourtière ?

Comment marche une yaourtière ?

La yaourtière, cet appareil qui vous permet d’avoir diverses variétés de yaourts et de fromages est indispensable pour vous. Elle fonctionne selon les mêmes principes que les méthodes traditionnelles de fabrication du yaourt et est simple d’utilisation. Vous voulez savoir comment elle fonctionne afin de l’utiliser à bon escient et de ne pas l’abîmer. Le mode de fonctionnement de la yaourtière est simple. Il suffit de respecter ces principes et l’obtention de votre yaourt parfait se fera sans encombre.

Trouvez le modèle qui vous conviendra le mieux dans ce comparatif des meilleures yaoutières

La yaourtière fonctionne comme une étuve

L’obtention du yaourt se fait grâce à une température assez élevée. La bactérie qui doit agir sur le ferment lactique pour procéder au processus de fermentation et de durcissement a besoin d’une température haute, supérieure à 40 voire 45°. C’est pour cela que les méthodes de préparation du yaourt de manière traditionnelle privilégient les milieux chauds (le four chauffé, la glacière, le thermos, l’autocuiseur, etc.).

Une étuve, c’est un endroit, un lieu, un appareil, assez chaud ou dont la température est sciemment élevée. Cela se fait pour des buts précis. Ça peut-être pour un bain de vapeur, une stérilisation, une désinfection, ou tout autre procédé nécessitant une haute chaleur.

La yaourtière fonctionne selon ce principe. Elle assure une caléfaction non agressive et lente du mélange de lait et de ferment lactique en vue d’obtenir un yaourt onctueux. La fermentation du mélange est ainsi enclenchée et stimulée. La yaourtière est un moyen automatique de faire les yaourts sans les rater parce que la température n’aurait pas été bien réglée ou l’endroit choisi ne serait pas assez chaud.

Pour avoir des yaourts bien faits grâce à la yaourtière, il faut un temps de cuisson de huit heures. Le yaourt s’obtient grâce à la fermentation du lait. Cette fermentation se fait grâce à une bactérie qui a pour nom, le lactobacillus. Cette bactérie est chargée d’acidifier le lactose que contient le lait en streptococcus thermophilus, une substance au goût acide qui agit sur les protéines présentes dans le lait et les change en arôme.

Utiliser une yaourtière vous permet d’automatiser ce processus de sorte à obtenir du yaourt bien fait à fin du processus. Ainsi, votre yaourtière fonctionne comme une étuve. Pour préparer du yaourt, il faut suivre des règles de base. Il y a des étapes principales à respecter.

Dossier cuisine : Comment bien cuisiner avec une plancha électrique ?

Les étapes de préparation du yaourt, les règles basiques avec votre yaourtiere

Pour faire votre yaourt, vous avez besoin des ingrédients de base. Ils ne sont pas nombreux ni difficiles à trouver. Le lait, demi-écrémé ou entier, le ferment lactique ou un yaourt déjà fait, sont les ingrédients de base de la préparation du yaourt. Les ingrédients restants sont à choisir selon ce que vous voulez.

Afin de donner un plus à votre yaourt, vous pouvez ajouter du lait en poudre. Votre yaourt sera plus consistant et onctueux. Il est conseillé de prendre vos yaourts précédents pour refaire de nouvelles préparations afin de conserver la qualité de vos yaourts. Il est alors préférable de prendre des ferments lactiques en lieu et place des yaourts du commerce. Vous en trouverez en pharmacie ou dans les boutiques spécialisées.

Vidéo à voir : https://www.youtube.com/watch?v=tfT5m0dMTYU

Les commentaires sont clos.